Pas de chocolat pour les rennes du Père Noël !

Pas de chocolat pour les rennes du Père Noël !

  • Sample avatar
    search

    Aurélie Brousse

    Biologiste
Publié le 2021-12-22

Plus que quelques jours avant Noël… Le sapin est installé et les cadeaux sont achetés. Et pour que le Père Noël passe, vous lui laisserez certainement du lait et des cookies au chocolat. Mais attention, interdit pour les rennes ! Cette douceur que nous adorons présente un réel danger pour les animaux.


Les Français consomment en moyenne 7 kg de chocolat par an. A la période de Noël, il est dans le top 3 des cadeaux les plus offerts : vous allez en distribuer environ 1,5 kg à votre entourage. C’est une gourmandise que l’on retrouve en tablette, en gâteau, en boisson, en confiserie, noir, au lait, blanc, praliné… Le chocolat a de nombreuses vertus si l’on n’en abuse pas. Cependant, saviez-vous que l’être humain est le seul être vivant à pouvoir manger du chocolat sans risquer l’intoxication ? Pour tous les autres animaux, le chocolat est un poison.


Représentation en chocolat
(source : https://www.sortiraparis.com/hotel-restaurant/tendances-food/guides/76877-top-des-chocolats-macaron-et-douceurs-de-ce-noel-2021-a-paris)



Le chocolat : cet antidépresseur naturel

Le cacao est originaire d’Amérique du sud, couramment utilisé par les Mayas et les Aztèques, et il fut rapporté en Espagne en 1528. Ces peuples diluaient le cacao dans de l’eau chaude, le mélangeaient à des épices, de la vanille et du miel et il était battu énergiquement pour créer une légère mousse, l’ancêtre du chocolat chaud. On lui prêtait déjà des vertus pour lutter contre la fatigue ou encore guérir les diarrhées.




Représentation de la préparation du chocolat Maya
(source : http://avec-ou-sans-sucre.fr/2018/08/27/recette-du-chocolat-chaud-maya-xocoatl/)



Le chocolat est composé de plusieurs molécules responsables des nombreux bienfaits qui lui sont attribués, les flavonoïdes (les antioxydants), le magnésium, la théobromine. On sait que le chocolat diminue les risques cardiovasculaires, les AVC ou encore l’hypertension. En quantité raisonnable, il stimule les fonctions cognitives, améliore la concentration, la mémoire et la qualité du sommeil. Il est également connu comme un antidépresseur.


Ces vertus sont dues au cacao présent dans le chocolat. Plus le chocolat est noir (à partir de 30 % de cacao), plus il contient de cacao et plus il possède de vertus. Par conséquence, le chocolat blanc, qui ne contient presque pas de cacao mais du beurre de cacao, n’en possède pas particulièrement. Le chocolat au lait ne contient que peu de cacao (plus ou moins 20 %) et beaucoup de sucre. Alors malgré le fait que cela soit très bon, ça ne sera pas celui qui vous apportera le plus de bienfaits.


Il est recommandé de manger 20 g de chocolat à 70 % de cacao par jour. Au-delà de ces quantités, il faut tout de même se souvenir que le chocolat reste un aliment gras et calorique et qu’il peut contenir beaucoup de sucre. Il est donc préférable d’en consommer avec modération.




Zoom sur la théobromine

La théobromine est un composé chimique de la même famille que la caféine : les méthylxanthines. Elle va globalement avoir les mêmes effets que la caféine, mais de manière plus douce et plus diffuse. C’est le composé prédominant du cacao. Elle est absorbée dans l’intestin et sera diffusée dans tout l’organisme grâce au sang.


Les méthylxanthines sont des inhibiteurs des récepteurs adénosines. Ces derniers sont comme des petits boutons interrupteurs présents à la surface des cellules. L’adénosine (molécule qui va venir se fixer sur le récepteur) va l’activer. Lorsque l’adénosine est fixée, le récepteur adénosine est « ON » ; lorsque l’adénosine n’est pas fixée, le récepteur est « OFF ». Comme lorsqu’on appuie sur un interrupteur, la lumière s’allume, de même lorsqu’un récepteur est activé cela entraîne une cascade de réactions dans l’organisme.



Schéma de la fixation de l’adénosine sur son récepteur qui va activer le canal des neurotransmetteurs et permettre à ces derniers de passer dans le neurone postsynaptique et ralentir l’activité nerveuse



L’adénosine qui se lie à son récepteur entraîne la sensation de fatigue que l’on ressent au cours de la journée. Cette association empêche la libération de neurotransmetteurs (petites molécules qui se baladent dans le cerveau) et provoque un ralentissement musculaire et cérébral.
La théobromine se fixe à ces récepteurs à la place de l’adénosine et va donc inhiber, bloquer son action et avoir un effet antidépresseur.

Schéma de la fixation de la théobromine sur le récepteur adénosine bloquant le passage des neurotransmetteurs et maintenant l’activité nerveuse






La théobromine, un poison pour les animaux

L’être humain est le seul être vivant à pouvoir consommer du chocolat en raison de la théobromine. Cette dernière est dangereuse pour les animaux.


Elle est métabolisée plus lentement chez les animaux. C’est-à-dire qu’elle va rester plus longtemps dans l’organisme, activer plus longtemps les récepteurs et finir par créer des lésions aux vaisseaux sanguins. Dans l’organisme d’un animal, la demi-vie de la théobromine est d’environ 18 heures, tandis que chez l’homme elle est de 2 à 3 heures. La demi-vie correspond au temps nécessaire pour éliminer la moitié de la quantité ingérée. Pour exemple, si un chien ingère 60 mg de théobromine, 18 heures plus tard il restera 30 mg dans son organisme.


Les symptômes d’un empoisonnement à la théobromine sont une soif intense, des vomissements, une agitation inhabituelle ou des tremblements. Dans les cas les plus graves cela peut aller jusqu’aux troubles cardiaques, le coma, voire la mort de l’animal. A partir du moment où l’animal a ingéré du chocolat, il faut surveiller attentivement l’évolution des symptômes (qui se produisent dans les 12 à 24 heures qui suivent), prévenir son vétérinaire et au moindre symptôme grave l’emmener en urgence. Pris en charge à temps, l’animal s’en remet généralement bien. Une plaque de chocolat noir de 100 g, qui contient 1 600 mg de théobromine, peut tuer un chien de 10 kg ou moins. Plus le chocolat contient de cacao plus il est dangereux pour votre animal.







Affiche présentant la quantité de chocolat entraînant une intoxication marquée
(source : https://www.tvm.fr/expertises/gestion-des-intoxications/intoxication-attention-au-chocolat/)



Donc le 24 au soir, lorsque vos enfants, avant de se coucher, voudront placer l’assiette de cookies au chocolat et le verre de lait près de la cheminée, mettez-les plutôt dans une boîte hermétique. Ainsi les rennes du Père Noël auront beaucoup plus de mal à l’ouvrir. D’ailleurs c’est aussi une bonne chose pour vos animaux de compagnie. Et joyeux Noël !








Sources :


1) Adeline Huyghe. Bienfaits et limites de la consommation de caféine. Thèse pour le diplôme d’Etat de Docteur en Pharmarcie. 2014.
2) Maria Teresa Montagna et al. Chocolate, « Food of the Gods »: History, Science and Human Health. International journal of Environmental Research and Public Health. 2019.
3) J. Costentin. Principaux effets neurotropes et psychotropes des méthylxanthines (caféine, théophylline, théobromine, paraxanthine). Psychatr. Sci. Hum. Neurosci. 2010.
4) Hendrik Jan Smit. Theobromine and the pharmacology of cacao. Handbook of Experimental Pharmacology. 2011.
5) https://www.salondeschocolatiers.com/2020/06/09/les-12-bienfaits-de-chocolat-noir/
6) https://www.centre-antipoison-animal.com/chocolat.html
7) https://www.francetvinfo.fr/decouverte/noel/noel-le-chocolat-le-cadeau-le-plus-offert_1227527.html
8) https://www.bonjourbibiche.com/blog/240_statistiques-noel.html
9) https://www.castelanne.com/blog/origines-chocolat/
10) https://yuka.io/chocolat-bienfaits-sante/
11) https://conseils-veto.com/intoxication-au-chocolat-theobromine-du-chien-et-du-chat/

author Aurélie Brousse
search

Aurélie Brousse

Diplômée en biologie cellulaire et moléculaire, j'adore mettre des mots simples sur un sujet qui semble compliqué. Et j'aime encore plus réussir à captiver les gens avec ces explications. J'espère donc réussir à piquer votre intérêt à travers mes articles. Je suis également passionnée de pâtisserie et de tir à l'arc.

N'hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter pour ne manquer aucun nouveaux articles et être notifié des évènements à suivre .


Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir notre équipe en faisant un don du montant de votre choix.

Toute l'équipe de Cortex

Commentaires : (0)

Aucun commentaire

Articles recommandés