Il était une fois, le foie

Il était une fois, le foie

L’organe le plus actif de l’abdomen dépasse les 500 fonctions. Sa complexité est telle que la transplantation à partir d’un donneur vivant n’a pu être réalisée qu’à partir de 1989. Une machine extraordinaire aux super pouvoirs.

 

Sa majesté le foie

Brun rougeâtre, le foie est composé de deux parties inégales, ou lobes, et pèse environ 1,5 kg. S’il est le plus lourd des organes, c’est aussi la plus grosse glande du corps humain. Les lobes sont divisés en huit segments en fonction de leur vascularisation. Chaque segment possède ses propres veines, artères et canaux biliaires, qui fonctionnent séparément du reste du foie. Les points de repère importants de l'anatomie du foie sont les voies biliaires, qui collectent la bile dans la vésicule biliaire ou la drainent directement dans le duodénum.

Deux grands vaisseaux sanguins siphonnent le sang dans le foie : l'artère hépatique, qui transporte le sang riche en oxygène provenant du cœur, et la veine porte, qui transporte les nutriments digérés provenant du tractus gastro-intestinal, de la rate et du pancréas. Ces vaisseaux sanguins se ramifient en sinusoïdes hépatiques, des capillaires qui forment des lobules.

Les lobules (à ne pas confondre avec les lobes) sont les unités fonctionnelles du foie, composées de cellules métaboliques de base de la rate - les hépatocytes. Leur fonction est liée à leur position dans le foie, et peut aller de l'oxydation des acides gras et de la synthèse du cholestérol à la dégradation des sucres, à la production de graisses et à la détoxification des drogues. Chaque lobule comprend une veine porte, une artère hépatique, un vaisseau lymphatique et un canal biliaire. La fusion et l'interaction entre ces quatre sources de produits biologiques et chimiques sont à l'origine de la complexité et de l'importance du foie.


Figure 1 : Vue schématique des lobules. Source : Anatomie et physiologie, site Web Connexions. http://cnx.org/content/col11496/1.6/, 19 juin 2013.


Un travailleur infatigable

Le grand nombre de fonctions hépatiques est trop important pour les énumérer et les expliquer individuellement, mais on peut en citer certaines pour mieux appréhender cet organe.

Le corps humain exprime environ 20 000 gènes codant pour des protéines, et 60 % d'entre eux se trouvent dans le foie. Parmi ceux-ci, 400 ne se trouvent que dans le foie et sont constitués de protéines plasmatiques et d'hépatokines - des protéines de type hormonal sécrétées par les hépatocytes dans la circulation sanguine. D'autres protéines spécifiques du foie sont des enzymes hépatiques, comme les protéines de synthèse de la bile, les protéines de transport pour le métabolisme des médicaments, les facteurs de coagulation, etc.

 

Exit les toxiques

La bile est l'un des excréments les plus importants produits par le foie. Environ 400 à 800 millilitres de bile sont sécrétés chaque jour et finalement transportés vers le duodénum, la première partie de l'intestin grêle. Elle est composée d'eau, de sels biliaires, de bilirubine, de graisses et de sels inorganiques. Elle agit comme un agent tensioactif en aidant à émulsionner et à décomposer les graisses alimentaires. Les sels biliaires entourent les gouttelettes de graisse (micelles) et offrent une grande surface de graisse que les enzymes peuvent digérer. Sans les sels biliaires, plus de 90 % des lipides alimentaires ne seraient pas digérés.

Le foie contribue également à la digestion d'un grand nombre de matières biologiques, afin qu'elles puissent être utilisées comme source d'énergie et élément de construction dans notre corps, ou être excrétées sans danger de l'organisme. La décomposition de l'insuline et d'autres hormones se fait dans le foie, et elles sont excrétées par les fèces (matières fécales) et l'urine. L'ammoniac, généralement extrêmement toxique pour le corps humain, est transformé en urée et excrété également. La bilirubine est un autre déchet important qu'il contribue à éliminer.

Parmi les autres déchets à noter, citons les substances toxiques et la plupart des médicaments, que le foie digère dans le cadre d'un processus appelé métabolisme des médicaments.

 

Un producteur prolifique

Outre la digestion, le foie synthétise et produit également un répertoire de matières biologiques. Environ 100 g de glycogène sont produits et stockés dans le foie, liant le glucose en une chaîne longue et plus stable, et servant de source d'énergie à long terme. Lorsque la glycémie baisse, ce glycogène est décomposé en glucose pour fournir de l'énergie à l'organisme. À petites doses, le foie produit également du glucose et du glycogène à partir de leurs constituants.

Toutes les protéines plasmatiques, à l'exception des gamma-globulines, sont aussi synthétisées dans le foie. En outre, il produit des acides aminés, des facteurs de coagulation du sang, des globules rouges, du cholestérol, des triglycérides, des acides gras et d'autres facteurs, tels que le facteur de croissance analogue à l'insuline.

 

Une réserve de sang si besoin

En raison de sa nature éponge, de grandes quantités de sang peuvent être stockées dans le foie. Près de 10 % du sang circulant perfuse ses vaisseaux sanguins à tout moment. En cas de pression cardiaque élevée dans l'oreillette, le foie peut se dilater pour absorber jusqu'à un litre supplémentaire de sang. En conséquence, si la pression artérielle baisse en raison d'une perte de sang ou d'autres conditions, le foie peut se contracter, expulser le sang stocké et ainsi contribuer au maintien de la pression artérielle.

Tout comme l'abondance de sang et de vaisseaux sanguins, le foie regorge de vaisseaux lymphatiques. Près de la moitié du volume total de la lymphe formée dans l'organisme provient du foie, transportant de précieuses protéines et molécules régulatrices.

 

Un organe virtuose qui n’est pas sans fragilité

Le foie stocke une multitude de substances, dont les vitamines A, D, B12, K et E, le fer, le cuivre, le zinc, le molybdène et d'autres oligo-éléments indispensables au fonctionnement de certaines enzymes. Si l'on ajoute à cela le fait que 60 % de tous les gènes codant pour des protéines sont actifs dans le foie, il est facile d'imaginer une vaste unité de stockage capable d'assembler rapidement et efficacement n'importe quel bloc de construction dont le corps a besoin.

Comme l'abondance de sang passe par le foie, c'est aussi un site privilégié pour activer de nombreuses cellules immunologiques, qui se trouvent être en contact avec des virus et des bactéries.

Le foie produit également de l'albumine pour transporter les hormones et les acides gras, de l'angiotensinogène, une hormone essentielle à la régulation de la pression sanguine, et l'enzyme catalase, responsable de la décomposition du peroxyde d'hydrogène, un agent oxydant toxique.

Être l'organe le plus actif de l'abdomen n'est pas toujours aisé, et cela peut parfois mal tourner. Des études en cours portent sur les nombreuses maladies dont il peut souffrir et sur les moyens de les combattre, de l'hépatite au carcinome. Un vaste sujet qui sera prochainement abordé…

 

Sources:

1.    Abdel-Misih, Sherif R.Z.; Bloomston, Mark (2010). "Liver Anatomy". Surgical Clinics of North America. 90 (4): 643–653.

2.    Elias, H.; Bengelsdorf, H. (1 July 1952). "The Structure of the Liver in Vertebrates". Cells Tissues Organs. 14 (4): 297–337.

3.    Starr, Cecie (2007-09-20). Biology: Concepts and Applications. Cengage Learning. p. 650. ISBN 978-0-495-11981-4.

4.    Tortora, Gerard J.; Derrickson, Bryan H. (2008). Principles of Anatomy and Physiology (12th ed.). John Wiley & Sons. p. 945. ISBN 978-0-470-08471-7.

5.    Zakim, David; Boyer, Thomas D. (2002). Hepatology: A Textbook of Liver Disease (4th ed.). ISBN 9780721690513.

6.    Anatomy of the Liver". Liver.co.uk. Archived from the original on 2015-06-27. Retrieved 2015-06-26.

7.    https://www.hopkinsmedicine.org/health/conditions-and-diseases/liver-anatomy-and-function

8.    https://columbiasurgery.org/liver/liver-and-its-functions

9.    https://www.webmd.com/digestive-disorders/picture-of-the-liver

10. https://www.stanfordchildrens.org/en/topic/default?id=anatomy-and-function-of-the-liver-90-P03069



Commentaire ( 0 ) :
Ajoutez un commentaire :
person
chat
close
Répondre à :
person
chat

S'inscrire à notre newsletter

Nous publions du contenu régulièrement, restez à jour en vous abonnant à notre newsletter.